La danse des sourds (Aubert)



Entends-tu le son de l'alarme sous nos pas?

Peu importe les mots, l'incendie avance

Les rois du sommet au volant de nos cartes

Le compteur enregistre aussi ce que vous cachez sans honte


Nos discours sont toujours mieux pour étaler nos promesses

Camoufler les dégâts, maquiller les vrais plans de match

C’est à en croire les prophètes de malheur

Fini le temps de l'émoi, faut changer le cap avant d’être au fond


Oh... oh... oh...


Nos enfants sont maintenant vus comme des clients potentiels

Pour des voitures du futur passées date à chaque année

Et on les gave de slogans ajustés

Et de réponses adaptées pour la forte majorité tranquille


Oh... oh... oh...

Nos belles excuses assez vues danser

Sur les volcans en attente de révéler nos gaffes

J’ai tellement hâte qu’on puisse arrêter

De parler seulement du décor...

 


Comments